dimanche 3 mars 2019




Victoire de Laurent
Ce dimanche 3 mars nous étions nombreux ( 16 ), ( 6 en 2018 et 13 en 2017 ) a participé à la 25ème édition des foulées de Kerhuon. Cette course s'est déroulée sous des conditions assez difficile avec la tempête qui a rendu pénible la traversée du pont. Laurent s'impose au finish.
La prochaine étape du challenge aura lieu à Guipavas le 17 mars sur un nouveau circuit, ce jour là plusieurs coureurs iront à Quimper pour le semi-marathon et obtenir leur qualification pour le France de semi qui aura lieu cette année à Vannes.

Les résultats du 5 km :  135 classés
  • Antoine  PARET            23ème  en  17'28          9ème SE
  • Jean  MEUDEC             56ème  en  20'35          15ème M1
  • Stéphane  QUINIOU      89ème  en  23'19          22ème M1

Les résultats du 14 km :  450 classés
  • Laurent  COLIN                1er  en  44'15
  • Yannick  KERVOAL        20ème  en  51'01           7ème M1
  • Philippe  BERLIVET        25ème  en  51'45           2ème M2
  • Mickaël  PREDOUR         27ème  en  52'12           11ème m1
  • Karim  GANAI                  51ème  en  54'41           19ème M1
  • Gwénaël  TANGUY          53ème  en  54'55           21ème M1
  • Sandrine  BONIFAY         161ème  en  1h02'03         2ème M1
  • Sébastien  KERNEIS         230ème  en  1h05'49         75ème SE
  • Michel  QUEFFELEAN    246ème  en  1h06'26         44ème  M2
  • Isabelle  LE BRIS              334ème  en  1h11'02         20ème M1
  • Eric  PRIGENT                  365ème  en  1h14'20        108ème M1
  • Véronique  TANGUY        387ème  en  1h16'15        15ème M2
  • Michel  BLOCH                 393ème  en  1h17'01        114ème M1




Les photos de la course ICI  ( actualisé le 06/03  130 photos ) Photos Henri Dumoustier,  Séverine Loisel , challenge de l'Elorn , Jean-Pierre V  et Nolwenn COLIN







La vidéo de la course ICI






Article du télégramme du lundi 4 mars

Les Foulées des Deux-Rives, troisième épreuve du Challenge de l’Elorn se déroulaient dimanche matin, au départ du stade Gérard-Garnier. Près de 600 inscrits ont participé aux deux courses organisées par le club local des Koala.
450 coureurs étaient au départ du circuit de 13,5 km .
Le départ des 5 km a été donné à 9 h 30, avec 132 participants. Ce n’est qu’après quinze minutes de course que le premier, Frédéric Brunet, de Landerneau Triathlon, a franchi la ligne d’arrivée sur un parcours légèrement modifié. Claude Poulain, président des Koala : « Des personnes ont retiré le ruban de signalisation à un endroit ce qui fait que les coureurs ont parcouru moins de 5 km ». Quelques minutes plus tard, c’est la Brestoise Anne-Emanuelle Prevot qui coupait la ligne, première féminine en un peu plus de 18 minutes.

Des conditions climatiques difficiles

Le circuit de 13,5 km a conduit les 453 coureurs à franchir l’Elorn pour effectuer une boucle à Plougastel, avant de revenir au Relecq-Kerhuon. Le circuit, qui comportait plusieurs bosses, notamment aux cinquièmes et huitièmes kilomètres, pour revenir vers le pont Albert-Louppe, a été rendu encore plus compliqué avec le vent fort qui soufflait ce dimanche. C’est Maryline Pellen (Iroise Athlétisme) qui s’est imposée chez les femmes et Laurent Colin (Courir à Saint-Thonan) chez les hommes.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/le-relecq-kerhuon/foulees-des-deux-rives-600-participants-pour-la-25e-03-03-2019-12221640.php#UWRs967YQOrq2xe5.99

Dimanche matin, au Relecq-Kerhuon, Laurent Colin s’est imposé au terme des 13 km des Foulées des deux rives. Maryline Pellen poursuit son sans-faute avec un 3e succès en autant d’étapes du Challenge de L’élorn.

Les premiers à s’élancer ont été les participants du 5 km, qui avaient une boucle vallonée à effectuer dans la commune du Relecq-Kerhuon. Dès la première difficulté du parcours, le triathlète Frédéric Brunet prenait quelques longueurs sur ses poursuivants et ne sera jamais rejoint. Il confiait à l’arrivée : « J’ai été surpris de prendre quelques mètres en haut de la première bosse, quand j’ai vu que ça ne réagissait pas j’ai continué, mais ce n’était jamais loin derrière ». Les deux coéquipiers du Stade Brestois Anthony Caldeira et Maxime Campion s’emparèrent respectivement de la deuxième et troisième place.
Chez les les femmes, Anne-Emmanuelle Prevot s’imposait avec près d’une minute d’avance sur sa dauphine Christine Musset. Gwenaëlle Guillou complétait ce podium.

Duel à suspense autour de l’Elorn


Peu après 10 h c’était au tour de 450 coureurs de prendre d’assaut les 13 km d’un parcours qui empruntait notamment un pont de Plougastel ouvert aux violentes bourrasques. Un petit groupe se détachait rapidement, mais après 4 km c’est un duo composé de Laurent Colin et Hugo Penguilly qui prenait les commandes de la course. L’écart avec les poursuivants ne faisait que croître, et les deux hommes se livrèrent un mano à mano jusqu’au retour sur le stade Gérard Garnier. C’est au bout d’une ultime accélération à l’entame du dernier tour de piste que Laurent Colin filait vers la victoire. Il se satisfaisait de cette issue : « Je me suis dit qu’il fallait que j’attende d’arriver sur la piste pour faire l’effort, je l’ai laissé 10 m devant puis j’ai attaqué ».
Côté féminin, Maryline Pellen assumait son statut de favorite en reléguant sa plus proche poursuivante à plus de deux minutes. Elle conforte ainsi sa place de leader au challenge de L’Elorn.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/running/foulees-de-brest-colin-garde-la-main-sur-les-rives-de-l-elorn-03-03-2019-12222133.php#WcS1XmZ9FIcueYh6.99