dimanche 19 mai 2019


"Si la course du train-patates a eu lieu dimanche dernier, elle a commencé plusieurs jours auparavant, au début du mois de mai.
L'annonce d'un nouveau circuit a suscité la curiosité de plusieurs de nos athlètes. A l'invitation du club organisateur "La Joie de Courir à Plabennec", une reconnaissance a permis de repérer les différentes parties du circuit. Laurent, en quête d'une cinquième victoire à quelques jours de ses quarante ans, avait prévu de partir prudemment devant la forme affiché par son principal adversaire du jour, Gaël LAMOUR.

Première nouveauté : le départ.
Situé à 800m du stade, plusieurs coureurs se sont laissés surprendre. Même notre photographe officielle, Nolwenn, est arrivée en vue du peloton, au moment du coup de starter.
La première portion jusqu'à Plouvien est plutôt roulante. Elle emprunte la véloroute en sens inverse par rapport à l'an dernier. Laurent et Gaël se projettent tout de suite en tête. Derrière, un groupe de chasse d'une dizaine de coureurs se constitue. Yannick et Mickaël en font partie. A l'arrière d'un troisième groupe, Philippe choisit la prudence d'un départ contrôlé.
La bosse du 2ème kilomètre permet à Laurent de partir seul en éclaireur. Après le bourg de Plouvien, Mickaël décroche du 2ème groupe; Philippe, du 3ème. Un peu plus loin, suivent Daniel, Gwenaël, puis Sebastien, Michel et Eric (inséparables). Nos 2 représentent féminines, Isabelle et Véronique, sont parties sur de bonnes bases.

Si la victoire est acquise pour Laurent, la principale difficulté du circuit vers le 7ème kilomètre, sert de juge de paix. Yannick défend sa 8ème place tandis que Mickaël et Philippe (alors 3ème Master 2 derrière Pascal LE VELLY et Jean-Jacques LANNUZEL, à ce moment de la course) retrouvent de bonnes sensations en relançant le rythme. Quelques belles lignes droites donnent des repères visuels entre les coureurs avant d'emprunter des chemins avec davantage de courbes, et donc de relances.

La véloroute est retrouvée au niveau du stade de football de Plouvien. Il reste à rejoindre Plabennec par le chemin inverse. Laurent franchit la ligne en vainqueur tandis que Yannick s'accroche dans la longue côte en pente douce qui remonte vers la ligne de départ. Mickaël est à près d'une minute; Philippe, un peu plus loin rattrape Pascal LE VELLY, pour s'emparer de la 1ère place en Master 2.

Un dernier effort pentu pour rejoindre la piste plabennecoise et offrir un beau finish au nombreux public qui encourage avec ferveur les coureurs.

A l'arrivée, les saint-thonanais dont les résultats sont très bons, échangent leurs impressions, commentent leur course et n'oublient pas de bien se ravitailler...
Bravo à Laurent qui devrait, avec cette 5ème victoire (après St Divy, Landerneau, Le Relecq-Kerhuon et Plougastel) gagner à nouveau le challenge de l'Elorn.
Un beau nouveau circuit qui permet de réaliser de bons chronos. Une belle organisation."


* Les résultats du 15 km :
  • Laurent  COLIN               1er  en  50'03
  • Yannick  KERVOAL       8ème  en  55'27                5ème M1
  • Mickaël  PREDOUR        11ème  en  56'24              7ème M1
  • Philippe  BERLIVET       14ème  en  56'45               1er M2
  • Daniel  GUILLAUME     34ème  en  59'42                5ème M2
  • Gwénaël  TANGUY         64ème  en  1h02'20           22ème M1
  • Sébastien  KERNEIS        277ème  en  1h14'48         95ème SE
  • Michel  QUEFFELEAN   320ème  en  1h16'38         66ème M2
  • Eric  PRIGENT                 322ème  en  1h16'42         104ème M1
  • Isabelle  LE BRIS             382ème  en  1h20'09          11ème M1
  • Véronique  TANGUY      431ème  en  1h23'31          16ème M2




Article du télégramme du lundi 20 mai

La sixième édition de la course du train-patates, à Plabennec, organisée par la Joie de Courir, n’a connu aucun suspens. Dès le deuxième kilomètre, dans la première montée, Laurent Colin a accéléré abandonnant Gaël Lamour, le seul qui avait pu le suivre dans ce départ « grande vitesse ».

Un nouveau parcours, en partie sur la véloroute des Abers et sans grosses difficultés, avec un 15 km solo et un relais interentreprises en trio avec des distances de 4,7 km, 6,8 km et 4,5 km, étaient proposés au départ de Plabennec puis une boucle sur Plouvien. Laurent Colin a vite pris les devants avec Gaël Lamour dans ses basques, 3’10’’ pour le premier et le deuxième kilomètre, le peloton s’est vite décroché, emmené par Daniel Quemeneur et Ewen Thomas. Gaël Lamour a décroché au deuxième kilomètre, Colin, qui vise une sixième victoire du challenge de l’Élorn, faisait désormais la course seul en tête.
Pour ses 40 ans jeudi prochain, il a demandé aux organisateurs de porter le dossard 40. A l’arrivée, le presque quarantenaire a devancé Lamour de 1’35’’, juste au-dessus des 50’ (04’’). Ewen Thomas complétait le podium.
Chez les filles, pas de suspens non plus, Maryline Pellen a fait la course en tête en dominant Christine Musset-Peuziat, Valérie Léon, la Gouesnousienne, prend la troisième place. Une cinquième victoire sur le challenge de l’Élorn pour Maryline Pellen qui conforte sa première place au classement général.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/running/course-du-train-patates-laurent-colin-en-mode-tgv-19-05-2019-12287709.php#Cybgcw2CcwoEfo7H.99




La vidéo de la course ICI



Les photos de la course ICI   Actualisé le 21/05       Photos Nolwenn COLIN , Karine TANGUY et La joie de courir à Plabennec