samedi 26 août 2017

 

Le samedi 19 août Mickaël PREDOUR a participé à une course locale pendant ses vacances à Vébron dans la région du Tarn. Après Laurent, Mickaël est le deuxième coureur du club a courir pendant ses vacances et a nous raconté leur courses en dehors de notre département.  
Merci Mick


Ci dessous son récit  de la journée




​Pour la 1ère fois, j'ai participé à une course durant mes vacances. L'occasion s'est présentée le samedi 19 août dans la commune de Vébron (petit village à 40 km au sud de Mende dans les gorges du Tarn). Il s'agissait de la 20ème édition de la Ronde des Castors (11 km annoncé). La course débutait à 17 h 30.



​Avec Véronique, nous sommes partis pour la journée dans les gorges du Tarn et nous avons déjeuner en début d'après-midi dans la commune de Vébron à proximité de la rivière. Après une sieste digestive bien méritée, nous avons fait une ballade sur les deux derniers kilomètres de l'épreuve. Pas de difficultés relevées sur cette phase de repérage. Une fois inscrit, nous observons les différentes courses d'enfants organisées. Quelle ambiance : tout le village participe à cette manifestation sportive avec de nombreux déguisements. Je vais m'échauffer avec un groupe de Nimes qui me renseigne sur les difficultés de l'épreuve.


​17 h 30  : il fait 25° et me voilà sur la ligne de départ au milieu du village avec 215 autres participants.  C'est parti avec une descente de 500 m vers le pont, on franchit la rivière (le Tarnon) et  ensuite nous grimpons, grimpons, grimpons... 3,5 km de montées sans interruption. 300 m de dénivelé positif,  vous voyez le genre (ça fait passer la montée de Guipavas pour une rigolade !).
Après 21 minutes de course, j'arrive enfin au point culminant après une pause de récupération. 1 km de faux plat et ensuite 4 km de descente à bloc dans les bois. Pour une reprise, je suis gâté. J'ai même des difficultés à respirer dans la descente. Retour enfin au calme avec les deux derniers kilomètres repérés avec Véro. Dernière montée sur le village. La course pourrait s'arrêter à ce niveau mais c’est sans compter sur l’imagination des Lozériens. A proximité de la ligne d’arrivée, on nous fait passer par une petite ruelle et nous repartons pour un tour : 200 m à 15-20 % de dénivélé. Beaucoup de spectateurs se sont placés dans cette ruelle pour nous encourager. C’est super sympathique mais pour finir la majorité des coureurs marche. Dernière descente et nous apercevons la ligne d’arrivée.

Je finis 23ème en 47 mn 30 s (3ème master 1). Pour préparer les boucles de St Thonan, c’est l’idéal pour faire travailler le cardio et les cuisses. Cette animation sportive s’est ensuite poursuivie pour les villageois par une fête et un repas collectif.
Je n’oublierai pas cette excellente ambiance. Au niveau difficultés, je n’avais jamais participé à une épreuve aussi exigeante physiquement compte tenu du dénivelé présenté sur seulement 11 km. On s’aperçoit également de la chance de courir en Bretagne. D’une part, car c’est plus facile et surtout car nous avons le choix des épreuves tous les week end. En Lozère, il y a 2 à 3 courses par mois et pour assouvir leur passion, les coureurs n’hésitent pas à faire des longs déplacements et le niveau atteint vite le stade régional.












A noter les prochaines courses


-  le 26 août , les foulées de St Philibert à Trégunc
-  le 27 août , les radieuses à Telgruc sur mer
 le 03 septembre , boucle de SAINT THONAN , 10ème étape du challenge de l'Elorn
-  le 09 septembre , relais du loup à St Thégonnec
-  le 10 septembre , trail de Landunvez
-  le 17 septembre , course du Haut-Léon à Santec , challenge de l'Elorn
-  le 1er octobre , la bigoudène à Pont l' abbé
-  le 1er octobre , trail de Plouescat
-  le 07 octobre , trai de Guipronvel
-  le 15 octobre , les foulées folgoatiennes , challenge de l'Elorn
-  le 21 octobre , trail de St Divy
-  le 28 octobre , trail de Plougastel
-  le 05 novembre , semi et 10 km de St Pol-Morlaix