jeudi 19 octobre 2017


Course hors stade
Colin s’attaque au France des 10 km


Le 22 octobre, Laurent Colin et sa                
bande de copains du CTS Saint-
Thonan vont se retrouver à
Aubagne pour les championnats
de France des 10 km.
Vainqueur du semi-marathon de
Marseille en mars dernier, il s’attaque
à ce nouveau défi où il
devra se confronter à l’élite française.
Il aurait bien aimé faire partie
des 35 ou 40 meilleurs temps,
mais il a fallu se rendre à l’évidence,
même si cela l’agace un
peu : « 163 coureurs sont engagés
avec un chrono en dessous de ma
meilleure perf cette année,
32’40’’. Rentrer dans les 150 premiers
semble être un objectif sympa.
Si je pouvais descendre autour
des 32 minutes, ce serait pour moi
exceptionnel ».
Rien sans les amis
Depuis cet été, il travaille assidûment,
en particulier sur la piste de
Gouesnou. « Je remercie vraiment
Les Blés d’Or, ils me laissent un
couloir pour que je puisse m’entraîner
». Après avoir fait beaucoup
de courses de fond cette
année, il doit s’atteler à reprendre
de la vitesse. « Il va falloir que je
descende à 3’14’’/3’15’’ au kilomètre,
ce n’est pas si facile à
atteindre, il faut beaucoup de
séances de fractionné courtes ».
Une chance, les copains sont toujours
là pour s’entraîner avec lui
et le rassurer sur ses doutes, en
particulier Philippe Berlivet et
Karim Ganaï. C’est qu’à raison de
six entraînements par semaine, il
faut être sacrément motivé et soutenu
pour jongler avec les
horaires de travail. Les grandes
courses comme celles-ci sont l’occasion
pour l’amateur qu’il est de
se mesurer aux professionnels
qui, eux, peuvent se consacrer
entièrement à leur préparation.
« Je peux avoir deux ou trois
minutes de retard sur ces gens-là.
Je me dis que s’ils faisaient mon
métier l’écart serait peut-être
beaucoup plus restreint ».
Mais l’idée finalement est de se
donner à fond pour essayer de
battre son record et de passer un
week-end sympa entre amis.